Problèmes énergétiques des pays en développement

Cette séance présente les problèmes spécifiques rencontrés dans les pays en développement, sur le plan économique et en matière de consommation d’énergie, tant commerciale que non commerciale.

Référence cours :

Chapitre 6

Pour suivre la présentation, passez à l’étape suivante

(Séance réalisée le 13/05/13 par Renaud Gicquel)

Pays en développement

  • difficile à bien définir

  • pays qui ne sont pas industrialisés

  • indice de développement humain IDH < 0,8

  • loin d’être un ensemble uniforme

Cener/hab fonction de PIB/hab

Typologie des PED

  • Pays les Moins Avancés ou PMA

    • très fortement dépendants de l’aide publique au développement (APD)

  • Nouveaux Pays Industrialisés ou NPI

    • taux de croissance du PIB très élevés

  • autres PED

    • ensemble de pays assez hétérogènes, mais partage suffisamment de traits communs

Forte croissance démographique

  • 2 % par an contre 0,6 % dans pays industrialisés

  • groupe des PED : réalité très évolutive

  • écarts internes supérieurs à ceux qui distinguent certains d’entre eux des pays industrialisés

Des sociétés duales

  • secteur moderne

    • semblable à celui des pays industrialisés

    • élites, grandes métropoles

    • sources d’énergie commerciales, notamment pétrole

  • secteur traditionnel

    • économie agricole et pastorale

    • masses déshéritées, milieu rural

    • énergies gratuites disponibles localement (bois de feu, déchets végétaux, vent, animaux de trait,...)

Énergies non commerciales

  • 67 % en Afrique

  • 80 % en Afrique sub-saharienne

  • 55 % en Asie

  • 32 % en Chine

  • 18 % en Amérique Latine

PED importateurs de pétrole

  • plus fortement touchés que les pays industrialisés par les chocs pétroliers

  • manque de réseaux énergétiques → substitutions inter-énergétiques limitées

  • le pétrole reste l’énergie la plus appropriée

Problèmes énergétiques des plus démunis

  • habitants des zones rurales

    • en 2011, 53,5 % de la population des PED

    • programmes d’électrification rurale insuffisants

    • cuisson assurée par bois de feu ou charbon de bois

    • mauvaises conditions sanitaires

    • éclairage par des lampes à huile, nocives pour la santé

Problèmes énergétiques des plus démunis

  • habitants des (bidon)villes

    • niveau de vie généralement très bas

    • mais accès aux énergies commerciales

Crise du bois de feu

  • concerne plus de 2,7 milliards d’êtres humains

    • 1980, plus de 100 millions souffraient de pénurie

    • 5 % des forêts tropicales sont détruites tous les dix ans

    • 13 millions d’hectares déboisés par an

  • dans les villes, charbon de bois plutôt que bois de feu

    • plus haut pouvoir calorifique

    • facilité de transport et de stockage

Programmes internationaux

  • augmentation productivité ressources existantes

  • création de nouvelles forêts

  • organisation de la distribution du bois de feu

  • amélioration des techniques de conversion

Des résultats peu probants

  • programmes insuffisants

    • en 1980, plantations dans le Sahel 32 fois inférieures aux besoins

  • nombreux obstacles socio-culturels

    • foyers améliorés décevants

    • difficultés de faire diffuser le changement technologique dans les sociétés rurales traditionnelles

    • économie de subsistance hors de la sphère monétisée

Substitution par du GPL

Besoins en énergie commerciale

  • transports

  • urbanisation

  • industrialisation

  • électrification

Transports

  • besoin de mobilité

  • baisse des prix des véhicules

  • marché captif pour le pétrole

  • véhicules électriques (notamment deux-roues)

    • réduire la consommation de carburants

    • limiter la pollution dans les villes

    • maîtriser de nouvelles filières technologiques

Urbanisation

  • important exode rural

  • depuis 2008, 50 % de la population mondiale vit dans les villes (plus de 80 % en 2030)

  • substitution par les énergies commerciales

  • climatisation des locaux

Industrialisation

  • efficacités énergétiques relativement faibles

  • passage obligé sur la voie du développement

Électrification

  • croissance beaucoup plus rapide que le PIB

  • impact social majeur

    • éclairage

    • télévision (premier accès à l’information et à la culture)

    • conservation des médicaments

    • petits équipements électroménagers

  • obstacle principal : coût très élevé

Caractéristiques PED

  • crise des hydrocarbures

  • crise des combustibles traditionnels

  • forte composante rurale

  • industrie en cours de formation

  • manque d’infrastructures

  • transports fortement dépendants du pétrole

Problèmes énergétiques des pays en développement

Cette séance a permis de mieux appréhender les problèmes énergétiques des pays en développement, ensemble très hétérogène, dans lesquels les plus démunis ne disposent que très rarement d’un accès aux énergies commerciales, et où les besoins énergétiques sont considérables.